English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Axes de recherche > Mobilité durable > Développer l'électrification des véhicules

Développer l'électrification des véhicules

L’électrification des véhicules est un élément essentiel pour réduire la consommation de carburant et limiter l’impact des transports sur l’environnement et la santé. Cette solution passera en très grande majorité par un taux d’hybridation adapté à l’usage.

Les travaux d’IFPEN dans ce domaine couvrent le développement de machines électriques innovantes, ultracompactes et à forte puissance massique, ainsi que de leur électronique de puissance. IFPEN conçoit également des solutions de récupération de l’énergie thermique perdue. Enfin, en raison de l’architecture complexe des véhicules électriques et hybrides, la gestion de l’énergie à bord fait aussi l’objet de travaux d’optimisation.

 

Les démonstrateurs véhicules, vitrines des technologies d’IFPEN

Afin de valider l’intégration, au sein du véhicule, des solutions technologiques qu’il développe, IFPEN s’appuie sur l’utilisation de démonstrateurs, dernière étape avant une éventuelle industrialisation par un partenaire.

Ces démonstrateurs véhicules sont réalisés et testés dans le cadre de projets variés, allant de l’électrification des motorisations à l’utilisation de carburants alternatifs. Les démonstrateurs les plus récents ont ainsi permis de valider :

  • l’intégration de la machine électrique IFPEN-Mavel au sein de la chaîne de traction électrique basse tension d’un véhicule conçu par Aixam ;
      
  • l’intégration de cette même machine électrique au sein d’une Renault Twizzy ;
      
  • le potentiel du concept d’injection simultanée gaz/ essence Cigal sur un véhicule Renault Kangoo ;
      
  • les performances d’une motorisation dual-fuel compatible avec le concept d’octane à la demande mis au point par IFPEN et AFRC sur une Peugeot 308.

 

La machine électrique IFPEN-Mavel bientôt sur les routes

IFPEN et la PME italienne Mavel ont mis au point une gamme de moteurs électriques synchro-réluctants, destinés aux véhicules urbains électrifiés.

En 2016, le constructeur Aixam a mené des essais concluants sur l’intégration d’une machine électrique IFPEN-Mavel dans une chaîne de traction électrique basse tension. Une version présérie du véhicule eAixam, qui intègre cette nouvelle chaîne de traction, a été homologuée en fin d’année en vue de sa commercialisation en France à partir de février 2017.

Les moteurs commandés par Aixam seront fabriqués par Mavel edt en Italie.
La machine électrique IFPEN-Mavel offre le triple avantage :

  • d’un prix abordable,
  • d’être économe en terres rares,
  • et d’un haut rendement par rapport aux moteurs du marché.

IFPEN et Mavel étendent désormais leur gamme avec des versions à plus haute tension et forte puissance, en réponse à des cahiers des charges émis par des constructeurs de premier rang au niveau mondial.

En savoir plus
 + Développement industriel > Transports


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Chiffre clé

8 %
Part du marché mondial que pourraient représenter les véhicules électriques en 2030

Partenariat

  
« Renault, première marque européenne pour les véhicules utilitaires, s’est associé à plusieurs partenaires dont IFPEN dans le cadre du projet Hydivu, financé par l’Ademe, pour proposer une solution innovante de groupe motopropulseur mild hybrid Diesel pour véhicule utilitaire, ciblant particulièrement les usages interurbains. Pour développer cette solution qui combine un ensemble de technologies évoluées, Renault s’est naturellement rapproché d’IFPEN, un partenaire historique, pour ses compétences en matière de simulation, calibration, contrôle moteur, supervision énergétique et polluants, et intégration véhicule. L’apport d’IFPEN a été précieux pour évaluer les différentes technologies dans le contexte des futures réglementations, au travers de la réalisation de plusieurs configurations de véhicules démonstrateurs.
En conclusion, les résultats de cette collaboration ont été très satisfaisants et ont permis à Renault de statuer sur les solutions technologiques à mettre en œuvre sur les véhicules utilitaires de ce segment. »
    
Philippe Bernet, Manager, Technology Planning and Advanced Engineering management, Renault-Nissan powertrain engineering