Recherche
Accès direct
Accueil
Accueil > Espace Découverte > Tous les Zooms > IFP Energies nouvelles au service de la compétitivité des PME

IFP Energies nouvelles au service de la compétitivité des PME

décembre 2016

C'est un fait connu, ce sont les PME qui créent le plus d'emplois.

Mais ce sont aussi les plus fragiles face à la compétitivité et la concurrence.

L'innovation joue un rôle-clé dans leur croissance. Centre de recherche public et d'innovation, IFP Energies nouvelles propose aux PME de les accompagner dans leurs projets de R&D.

 

 

Le point sur cette activité

avec Raymond Szymanski,
Directeur Relations PME-PMI à IFP Energies nouvelles 

 

 

 

En quoi consiste le partenariat d'IFPEN avec les PME-PMI ?

R.S. : Développer et mettre sur le marché des produits et services innovants requiert des capacités d'investissement qui sont parfois hors de portée pour les PME. IFPEN aide donc ces entreprises dans le développement de leurs innovations, en mettant à leur disposition ses compétences et son savoir-faire. Ce soutien intervient à toutes les étapes du projet

  • l'avant-projet : étude de faisabilité technico-économique, définition du cahier des charges, définition et dimensionnement du projet R&D
  • le projet : la PME et IFPEN réalisent et financent les travaux de R&D qui leur incombent et assurent un pilotage commun du projet
  • l'industrialisation et la commercialisation : la PME est totalement responsable de cette étape. IFPEN peut lui apporter un soutien technique lors de la réalisation de ses premiers contrats (ex : démarrage d'une unité)

Les PME accèdent ainsi aux moyens techniques d'IFPEN, à ses compétences dans plus de 50 métiers, à son réseau de partenaires académiques et industriels, et à son expérience en matière de propriété intellectuelle et de conduite de projet.

 

Comment s'opère le partage des risques ?

R.S. : Le partenariat est basé sur le partage des risques. IFPEN avance sur ses fonds la part des travaux qu'il réalise. IFPEN perçoit des redevances uniquement en cas de succès commercial, calculées sur les ventes de l'innovation par la PME.

 

Pourquoi IFPEN s'est engagé dans cette action d'accompagnement technologique ?

R.S. : IFPEN est un organisme de recherche financé en partie sur crédits publics, qui a pour mission d'assurer le lien entre recherche et industrie et de favoriser l'innovation. En mettant à la disposition des PME ses moyens techniques et ses compétences, IFPEN contribue à renforcer leur performance et leur compétitivité. A travers cette action, IFPEN participe ainsi indirectement à la création de richesse et d'emplois et répond pleinement à ses missions d'intérêt général.

 

Dans quels domaines s'opèrent ces collaborations ?

R.S. : Une vingtaine d'accords de partenariat sont signés chaque année. Tous les secteurs industriels peuvent être concernés, près des deux tiers des partenariats touchent cependant les éco-industries, domaine dont nous souhaitons favoriser le développement. En moyenne, 3 emplois sont créés par PME accompagnée. A titre d'exemple, on peut citer le partenariat récent avec la société Ozoval, qui a pour but le développement d'un procédé permettant de recycler les eaux polluées dans les stations de lavage des voitures, ou encore celui avec Ciel & Terre, qui a conduit à la mise sur le marché de Hydrélio, le premier système de grande centrale solaire flottante.

 

Ozoval/IFPEN : recycler les eaux polluées des stations de lavage des véhicules

La société OZOVAL (crée en 2009/2 employés), est une petite entreprise innovante qui assure deux activités complémentaires :

  • activité principale liée au développement d’un nouveau procédé, l’ozonation hydride, destiné à des fins environnementales et sanitaires
  • la fabrication et la commercialisation de produits liés à l’ozone et ses applications dans le secteur résidentiel, les collectivités, les hôpitaux, l’agroalimentaire et l’industrie.

Le produit phare développé est un système récemment breveté et validé (à l’échelle industrielle) permettant à toutes les machines à eau de fonctionner en boucle en termes de consommation d’eau. Le marché potentiellement visé concerne les stations de lavage de véhicules, les blanchisseries industrielles, les laveries et bien d’autres applications liées aux effluents non biodégradables tels que le lixiviat, les lisiers, la margine (des huileries), les COV, etc.

En collaboration avec IFPEN, Ozoval vient de développer un procédé compact, CERTOWASH®, permettant de recycler les eaux polluées issues des stations de lavage des véhicules. Aucun produit chimique n’est utilisé, ce qui limite considérablement les coûts de fonctionnement d’une telle unité et l’eau désinfectée est entièrement recyclée.

La première unité CERTOWASH® installée début 2012 dans la région toulousaine montre un rendement épuratoire de l’ordre de 94 % en ce qui concerne la réduction de la DCO et une suppression totale du risque bactériologique (désinfection parfaite) !

     

 

+ Développement industriel > Soutien aux PME
Liste de liens externes

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube